Historique

Depuis 1930, Superior Essez a tracé une nouvelle voie en répondant aux besoins en fil émaillé et aux câbles des marchés des secteurs automobile, industriel, commercial et résidentiel, ainsi que celui de l'énergie et des communications.

Aujourd'hui encore, nous développons notre portefeuille de produits à l'international grâce à de nouvelles innovations et productions en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Grâce à des acquisitions stratégiques centrées sur le développement et la distribution de l'émail et du fil ainsi qu'une expansion du secteur automobile, Essex s'est positionnée comme un leader en matière d'innovation et de fabrication de fils émaillés.

Lancement — Années 30 et 40

Découvrir
1930 / 1936 / 1942 / 1945 / 1948
Lancement
Années 30 et 40
Réduire

Nullement découragé par la crise financière et la Grande Dépression, Addison E. Holton, alors directeur d'Anaconda Wire and Cable, a réuni un consortium de partenaires qu'il a nommé Essex Wire Corporation afin d'acquérir les opérations d'assemblage de fils de Ford Motor Company. L'entreprise a ainsi été constituée le 15 février 1930 et comptait au départ 700 travailleurs. 

Changement et croissance — Années 60

Découvrir
1959 / 1965 / 1965-66 / 1966 / 1967-69
Changement et croissance
Années 60
Réduire

En 1959, Addison Holton a démissionné de son poste de président d'Essex. 

Il a alors été succédé par Walter F. Probst (voir photo). 

Sous la direction du nouveau président, le siège social de l'entreprise a été transféré à Fort Wayne, où la société possédait déjà une usine depuis près de trois décennies. 

Fusions et changements de marché — Années 70 et 80

Découvrir
1974 / 1976 / 1977 / 1982 / 1984, 1988
Fusions et changements de marché
Années 70 et 80
Réduire

De 1970 à 1974, l'acquisition d'Essex a fait l'objet de nombreuses négociations, jusqu'à ce que l'une d'entre elles aboutisse. 

L'une des dernières décisions du PDG, Paul O'Malley, a été de finaliser la fusion d'Essex avec United Aircraft Corporation, une entreprise située à East Hartford dans le Connecticut, faisant ainsi de la société une filiale à part entière. 

Nouvelles opportunités — Années 90

Découvrir
1990 / 1991-92 / 1996 / 1997 / 1999
Nouvelles opportunités
Années 1990
Réduire

Au début des années 90, la marque est parvenue à se forger une renommée en recevant une « Mark of Excellence » de General Motors et en obtenant les certifications de qualité ISO 9000 et QS 9000, des normes reconnues à travers le monde. 

La culture de l'entreprise a aussi rapidement évolué : la société est passée à l'ère de l'informatique, s'est mise à accorder plus d'attention à l'équilibre entre travail et vie personnelle des employés et a même commencé à encourager le service communautaire. Ces changements visaient surtout à réduire les coûts et à favoriser toute croissance future. 

Expansion mondiale — Années 2000

Découvrir
2004 / 2006 / 2007 / 2010
Expansion mondiale
Années 2000
Réduire

À l'aube du nouveau millénaire, la direction opérationnelle s'est donnée pour mission d'élargir la présence de l'entreprise dans le monde et de devenir une véritable multinationale. 

Pour commencer, Essex a acquis le fil OSP de Belden ainsi qu'une partie des opérations de production de fil émaillé de Nexas en Amérique du Nord. 

Diversification — Années 2010

Découvrir
2011 / 2016 / 2017 / 2018 / 2019
Diversification
Années 2010
Réduire

Essex a d'abord racheté l'usine de fabrication d'émail d'IVA située à Changzhou en Chine pour stimuler l'innovation, favoriser le développement d'émaux et poursuivre son intégration verticale. 

Ensuite, en mai, Essex Group Inc. a acquis les actifs de Furukawa Electric Co, Ltd (FEC) et American Furukawa, Inc. (AFI), des entreprises spécialisées dans la production de fils de bobinage aux États-Unis.

Course automobile — Des années 60 à nos jours

Découvrir
1965 / 1966 / 1998 / 2018 / 2019 / 2019
Course automobile
Des années 60 à nos jours
Réduire

En 1965, Essex a sponsorisé l'équipe de Ford Racing afin de mettre en valeur son plus gros client ainsi que ses fils émaillés. 

Ce partenariat a été couronné de succès : l'équipe a terminé quatrième du US Road Racing Championship. La voiture a d'ailleurs été surnommée « Ollie le dragon », car des flammes jaillissaient régulièrement du capot. 

Choisissez ci-dessous la plateforme sur laquelle vous souhaitez partager ce contenu. Merci pour votre partage !